L'un des trois puits qui se trouvaient à cet endroit, ce puit est tout un symbole dans un environnement où l'eau semble t oujours manquer.

Avant l'arrivée de "l'eau de ville", chaque maison possedait son propre puit, souvent situé à l'intérieur de l'habitat. Beaucoup de jardins en avaient aussi un (voire plusieurs).

La plupart sont alimentés par les ruissellements des pluies de l'hiver et du printemps, mais d'autres sont alimentés par des sources souterraines.

On a même identifié sur la commune des puits remontants à l'époque romaine.





 

 

 

 

© Association Florir