The rabbit trap

Bâties en élévation comme une capitelle, les garennes sont constituées d’un genre de bassin cylindrique creusé dans le sol, où arrivent plusieurs conduits souterrains bâtis en pierres sèches débouchant à l’extérieur de la capitelle, cette dernière étant équipée d’une porte. Les lapins vivaient et se reproduisaient dans ces terriers artificiels, bien au sec et à l’abri des prédateurs. Quand une envie de civet titillait le propriétaire, il bouchait les sorties extérieures, lâchait un furet dans le réseau de conduits et, armé d’un gourdin, attendait les lapins apeurés débouchant dans le « bassin » de la capitelle.

Built elevated just like a capitelle, the garennes are made like a cylindrical basin dug into the ground, where multiple tunnels made with stones merge, and open out to the outside of the building which is equipped with a door.

Rabbits lived and reproduced in these artificial nesting places protected from predators. When the owner of the garenne felt like having rabbit for dinner, he would block the outside entries to the tunnels after releasing a ferret, and waited inside the building with a stick to catch the scared rabbit.



 

 

 

 

 

©